Le ballet frénétique de l’hypo

entetediabeteCette fois-ci, c’est Susucre qui s’y colle, à la tant redoutée « hypo » du diabétique. Qui dit « hypo », dit « baisse de régime », « malaise », « tomber dans les pommes », « perte de contrôle »… Toutes ces expressions sont valables. Il peut aussi advenir la chose suivante: sous l’effet de l’hypoglycémie, le cerveau sous-alimenté en sucre se met à boguer en cours d’action, ou à « boucler » si l’on préfère. Lors au lieu de finir l’action engagée (ici, passer le balai) quand celle-ci a produit le résultat escompté (sol impeccable débarrassé de la saleté), le cerveau la prolonge tout en l’accentuant (pour le coup, Susucre effectue des boucles à l’infini sur son petit territoire). Ainsi  le malheureux diabétique s’agite frénétiquement, jusqu’à épuisement… du peu de sucre qu’il lui restait.hypobalai1hypobalai2

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le ballet frénétique de l’hypo »

    • Maintenant que tu as identifié qui est Susucre dans la vraie vie, peux-tu me dire si le ressenti de l’intérieur du diabétique correspond bien à ce témoignage que je livre ici, de l’extérieur? Et pardon pour la délation…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s