Ampelmann (bonhomme vert)

Nous avons été piétons à Berlin durant une semaine. Les deux incontournables de la capitale allemande, surtout quand on l’explique aux enfants, sont : 1/ Hitler ; 2/ le Mur. Et tant pis pour le manque de subtilité… Face à l’ampelmann (le petit bonhomme vert), on s’est trompé de version, comme l’atteste la scène ci-dessous, puisqu’il fallait en réalité invoquer 2/le Mur, et pas 1/Hitler! L’ampelmann a été dessiné en 1961, l’année de l’édification du Mur, par Karl Peglau, un « psychologue de la circulation » Est-allemand. Sa tournure expressive devait inciter les piétons à la prudence, notamment les enfants. Parti de Berlin-Est, il s’est répandu sur l’ensemble de la RDA, si bien qu’en 1989, à la chute du Mur, il faisait figure de symbole, et une figure sympathique qui plus est ! Voilà pourquoi les Allemands de l’Est se sont émus qu’on l’éradique, purement et simplement, au profit du petit bonhomme vert (quelconque) de la RFA lors de la réunification. Au point qu’on l’a vu réapparaître dans l’ex-Berlin Est, et même faire son entrée dans certains quartiers de Berlin-Ouest. Aujourd’hui, ce succès a pris un tour marchand avec l’instauration d’une marque, d’un site officiel dédié, et de boutiques spécialisées… Qu’on lui pardonne!bonhommeberlin0bonhommeberlinbonhommeberlin2bonhommeberlin3bonhommeberlin4bis

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ampelmann (bonhomme vert) »

    • Ah merci, ça me fait plaisir que ça vous ait plu. Après plus de cinq ans passés à Berlin vous êtes légitime. D’ailleurs, votre blog est est à la fois vivant et instructif sur cette ville :
      http://generationberlin.mondoblog.org/
      Je dois être un peu comme vos parents, à cause du jeu des générations qui font que mes parents à moi étaient enfants durant la guerre, avec des conséquences néfastes. Ado, j’avais une correspondante allemande, bien que n’apprenant pas l’allemand. Jeune adulte, j’ai séjourné chez une amie à Berlin sans aucune arrière-pensée. C’est seulement au moment de visiter la ville avec les enfants et de leur expliquer le contexte, que j’ai ressenti de la difficulté (non insurmontable au demeurant)…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s