Louis Armstrong sur Numerosoft

ArmstrongLouis Armstrong chante « What à wonderful world » en 1967: allez-y écouter on ne s’en lasse pas, 11 septembre 2001 ou pas… Chanter pour un trompettiste, c’est l’occasion de souffler un peu si j’ose dire, de reposer les muscles des lèvres si durement sollicitées.

Pour les nombres, c’est par là que ça se passe: numerologie/articles-des-newsletters

numerosoft.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s