« Fantasmagories à 4 mains », dessous et SoBd

sobd2018Les 7, 8 et 9 décembre je repique à SoBd, salon de bande dessinée dans le Marais à Paris, l’occasion de vous rencontrer qui sait?

Autrement vous n’ignorerez plus rien des dessous du recueil « Fantasmagories à 4 mains » en consultant l’article que lui a consacré www.caricaturesetcaricature.com

Répondre aux questions de Guillaume Doizy m’a fait faire des pas de géants dans ma psychanalyse, merci à lui !

lesangesdagnes.wordpress.com

Femmes à moto et régime minceur

 

Microsoft Word - projet-bouquin-HD.docx

J’ai testé l’inspiration des « Fantasmagories » sur la moto. C’était pas gagné, je suis plutôt roller à la base… c’est la rencontre avec Jean-Marc Héran qui en a décidé, nos expos étaient voisines au festival de Saint-Just-le-Martel. Bon quand j’ai découvert le logo de l’asso à qui reviennent les bénéfices, j’ai flippé grave : une femme-objet à moitié à poil sur la moto… non mais allo quoi?!  Puis j’ai pensé aux gosses malades et laissé venir. J’ai même pris un certain plaisir à dessiner ce couple un rien allumé. Regardez bien : le mec présente un dédoublement du… de la… enfin bref, je l’ai complètement victimisé le pauvre !livreBikerslanchonBasseDefPour précommander « Les bikers ont du cœur » c’est par ici, il sortira pour de bon au printemps 2019. Pour « Fantasmagories à 4 mains », je rappelle qu’on peut l’acheter sur mon site.

Pour finir je ne résiste pas à cet autre plaisir : faire se télescoper les univers de Catherine Beaunez et de Frank Margerin, affiche sur la gauche et couverture de livre sur la droite: entre féminisme raffiné et heu… un univers hors des sphères féminine et féministe a priori. Malheureusement l’expo sur le droit des femmes, organisée par Le Crayon, a fait un régime minceur à l’assemblée nationale : elle devait durer une semaine ou plus, salle des pas perdus, et a été ramenée à une simple soirée, salle Lamartine… pauvre Martine, pauvres de nous tous !

 

Du safran sur le toit du Monop’

Coup de projecteur méritoire dans le dernier journal du Conseil de Quartier de la Butte-aux-Cailles dans le 13e à Paris ( CQ2 ) sur l’École des Beaux-Arts rue de la Glacière qui passe totalement inaperçu… Ci-dessous, la dernière page que j’ai illustrée avec en prime une annonce pour l’exposition Fantasmagories dans l’auberge de la butte-aux-cailles déjà mentionnée :ALanchonIllusJournalCQ2Nov18Le journal complet est consultable ici.

Noisiel, à la bonne sou-soupe !

L’été à Noisiel, on visite les jardins de la cité Ménier squattés par des artistes en croquant du chocolat… que l’on troque à l’automne pour une bonne soupe chaude, en ayant fait au préalable provision de bouquins. La journée du samedi 17 novembre 2018 est programmée comme suit :

afficheSoupeBasseDef

bty

Fantasmagories à 4 mains, disponible pour 20€ (frais de port inclus) sur agneslanchon.com

Cette année la soupe aux livres aura lieu à la MJC, 34 cours des Roches, tous les détails sont sur le site de l’association Quartiers de chocolat. Pour ma part je viendrai dédicacer Fantasmagories à 4 mains à partir de 17h comme tous les auteurs invités, seule femme parmi des hommes, munie de bouquins érotiques, dans une ambiance de polar : ça sent le fait divers! Recueils de poèmes, bandes dessinées et romans, seront ainsi dédicacés par Gilles Cordillot, Jacques Vouillot, Malotruf, Sébastien Quagebeur et Richard Morel. De « grands » auteurs ou en passe de l’être… grâce à la bonne soupe de Noisiel.

Les charmes de la Butte aux Cailles

Venez visiter la Butte aux Cailles dans le 13e à Paris, ses maisons tranquilles hors du temps, sur les murs desquelles se donnent à voir des œuvres murales sans cesse renouvelées. Leurs couleurs exubérantes tranchent sur la bichromie au pochoir implacable de Misstic, dont l’égérie est une femme fatale à l’humour rouge et noir.

Cette femme fatale, on la retrouve sur les murs de l’Auberge de la butte. Elle y est à son aise : le ravalement marron de la devanture en a soigneusement contourné les formes et les mots.

Enfin vous pénétrez dans ladite auberge pour en déguster la bonne cuisine, et là… pendant tout le mois de novembre, 7j/7 de 10h à minuit, s’offrent à vous les « Fantasmagories » d’une autre habitante du quartier ! Le livre « Fantasmagories à 4 mains » (amour, textes et desseins) y est disponible également, il faut le réclamer… Bon appétit !

bty