A propos agneslanchon

Mes personnages, réduits à leur tête, me permettent d'aborder la bande dessinée, la caricature et le dessin de presse. Si possible avec humour...

L’école des parents

btyVoilà une saine lecture pour qui est parent, ou en a eu un jour…

Originaux en noir et blanc, au pinceau, rebidouillés ensuite à l’ordi, pour des dessins qui pètent la forme !

ecoledesparents.org/revue

 

Publicités

Hollande sur Numerosoft.fr

HollandeÇa commençait bien, s’appeler « François » pour représenter les François… les Français. « Hollande » ça a compliqué l’affaire ! Ou alors il s’agissait d’une configuration prénom-nom programmatique pour incarner l’Europe… Un aperçu sur les nombres : numerologie/articles-des-newsletters-numerosoft

numerosoft.fr

Vivre ensemble, Les Mureaux 2018

Voici un raccourci en dessins de « la journée du vivre ensemble » 2018 aux Mureaux.  J’avais au préalable visionné cette vidéo édifiante quant aux ambitions et fondements du PTCE, véritable plan quinquennal pour la ville lancé officiellement le 30 septembre 2017:

J’avais le programme et quelques idées préconçues :

La table ronde était le moment-clé pour lequel on m’avait sollicitée. Roland Colin, anthropologue, et Annick Gouba, consultante en développement, allaient chacun apporter leur brique à l’édifice du « Mur Haut » :

Et voici ce qui sortit sur le vif de leurs témoignages tout personnels :

Par ailleurs des parents vinrent témoigner sur scène de leurs visions éducatives :

Des enfants témoignèrent sous forme de sketchs de leur vision de l’école ici et ailleurs, dirigés par Anne-Lind Perrucon de l’association Olibrius qui tout au long de l’année accompagne les parents, surtout les femmes, à travers des saynètes écrites chaque fois sur mesure. Les enfants portaient une casquette aux couleurs du CIC, partenaire de la journée :

Abdoulaye Lom pour l’ANAVSC (l’Association Nationale des Anciens Volontaires du Service Civique), et Jean-Marc Sémoulin que vous avez pu découvrir dans la vidéo avaient au préalable chauffé la salle (dessin de droite à son idée) :

Acteurs sur le terrain tels qu’associations, enseignant… y allèrent eux aussi de leur brique :

Enfin les jeunes vinrent chacun dire leurs espoirs et parcours prometteurs :

blablaSalleBasseDefLe chocolat Milka fait une transition avec les agapes offertes par des associations locales (APVB, La Ruche, Sahraoui, Femmes Unies, Bandenyah, Cœur de Fouta, Les Sentinelles 78, AIM 78, Femmes Ecquevilly, ITA-liens). N’oublions pas les danses africaines, les nombreux stands citoyens répartis dans le vaste « Espace des Habitants » , tout plein de participants à titres divers (jusqu’au dessinateur Plantu venu témoigner pour « Cartooning for Peace »). Le tout était très vivant, peut-être même un peu trop à certains moments…

Vivement l’édition 2019 !

 

Voir aussi les dessins pour le colloque organisé par le département des Yvelines, à propos des conséquences sur les enfants des violences conjugales : beaucoup moins festif mais très intéressant !

 

« Martelles en têtes » 29 sept – 7 oct

afficheSaintJustUne odeur de rentrée s’insinue dans les naseaux de la vache que je redeviens chaque année, à l’approche du festival de Saint-Just-le-Martel. Bof… pas très féministe comme approche. Heureusement ce coup-ci je m’acoquine avec Christine Trax et Catherine Beaunez à qui on ne la fait pas : « Martelles en têtes » pour ne pas se prendre la tête, saint-justement.

Cette triple expo aura lieu dans le gymnase avec : « Genre, quel genre ? » (Trax),  « Être une femme, c’est du sport ! » (Beaunez) et « Fantasmagories » (Lanchon).

Saint-Just-le-Martel c’est près de Limoges, en Nouvelle Aquitaine… qu’on se le dise et martèle, meuuuuh !

Omar, non?

OmarSy…Sy ! Omar Sy, le mec du film Intouchables ! Intouchable, à cause de sa carapace de homard. Oh et puis marre, allez-y voir direct la rubrique avec tout plein de nombres à l’intérieur : articles-des-newsletters-numerosoft.

numerosoft.fr

la Callas sur Numerosoft.fr

MariaCallas« Callas », c’est « Kalos » en plus classe : ça évoque Pallas, Pallas Athena, cette autre divinité grecque !

Pour les nombres de la célèbre cantatrice, c’est par ici : articles-des-newsletters-numerosoft

numerosoft.fr

Souriez à Montsouris samedi 30 juin

Tiré de « Paroles », voici un poème de Jacques Prévert très engageant sur le parc Montsouris :

Le jardin

Des milliers et des milliers d’années 
Ne sauraient suffire 
Pour dire 
La petite seconde d’éternité 
Où tu m’as embrassé 
Où je t’ai embrassée 
Un matin dans la lumière de l’hiver 
Au parc Montsouris à Paris 
A Paris 
Sur la terre 
La terre qui est un astre. 

À défaut d’embrasser l’être aimé(e), venez découvrir samedi 30 juin entre autres animations tout au long de la journée, les livres d’une trentaine d’auteurs de 16h à 18h30. J’en serai,  avec « Brèves de Nuages » et « Maudite Charade », mes deux bd truffées d’anges que vous pourrez embrasser, du regard et avec gourmandise !

MontsourisLivresEnSeineBlog