« Tu peux te lamenter, mon pote! »

L’archange de « Maudite Charade » est presque autant tétanisé que s’il avait élu Trump ou Marine Le Pen, alors qu’en vrai il a fait une toute petite boulette de rien du tout…

maudchar8lesangesdagnes.wordpress.com

Publicités

Du gâteau

Ben oui, quand on est un ange et qu’on doit précipiter un mortel vers sa fin, quel allié plus sûr que la voiture ? Je vais en toucher deux mots à François Fillon, notre nouveau futur-président-avant-que-les-sondages-se-plantent, grand amateur de « sport » mécanique…

maudChar5.jpglesangesdagnes.wordpress.com

Les trois petits cochons

Voilà ce que c’est de s’appeler Lanchon : j’ai le droit à une page du dernier Fécocorico ( pour « Brèves de Nuages » ) à la suite de Pichon et Blachon. Pour des petits cochons dessinateurs, imaginons une maison en papier tant qu’à faire…

Quelques détails sur lesangesdagnes.wordpress.com

Sinon merci d’aller voter pour ma bd sur « Locat’me » , histoire que je décroche un contrat pour douze planches.

Dimanche c’est l’accrochage de l’expo sur le beaujolais nouveau, 21 rue Dauphine à Paris : du lundi 14 au samedi 26 novembre, vernissage jeudi 17 novembre de 18h à 22h.

Et bon week-end prolongé sous le signe du fun entre les trucidés de la Grande Guerre et du Bataclan, avec en prime une petite pensée attendrie pour Donald Trump et Marine Le Pen : non mais c’est pour ça, le beaujolais nouveau jeudi…

Max se la pète un max

Résumé des épisodes précédents de « Maudite Charade » : l’archange vient de jouer les cupidons auprès d’un petit couple en panne, avec succès. Pour fêter ça, il se rince le gosier d’une mousse au bar de Marcel ( c’est normal on est vendredi après tout ) : un bon moment donc, n’était-ce la hargne de Sa Majesté la Soleille qui le presse d’enchaîner la mission suivante en prenant comme exemple pour mieux l’enfoncer « Max qui se la pète un max »…

maudchar4https://lesangesdagnes.wordpress.com/

Mission accomplie

« Mission accomplie », c’est vite dit : la suite de « Maudite Charade » prouvera que c’est un peu plus compliqué pour l’archange et tous les autres… Rien à voir mais tout à l’heure je prends le train pour Limoges avec des amis dessinateurs : « Ceux qui m’aiment prendront le train » de Patrice Chéreau, le cercueil en moins. C’est rituel : chaque année on atterrit au milieu des vaches à Saint-Just-le-Martel, au festival international de la caricature, du dessin de presse et d’humour, dont l’édition 2016 a démarré le week-end dernier.

maudchar3lesangesdagnes.wordpress.com