Cordon ombilical

Le père de mes enfants m’a gentiment fait remarquer que le cordon ombilical était habituellement rattaché à la mère, d’où le caractère équivoque de ce bébé jailli d’un improbable « septième ciel ». Non mais n’importe quoi, je retourne chez la psy ! Et bon week-end…

stripsAmour8lesangesdagnes.wordpress.com

Royaume des morts

Demain je pars à Saint-Just-le-Martel non loin de Limoges, au festival international du dessin de presse. Ça va encore rappeler des trucs avec du sang partout… pile dans la thématique de ce strip, sauf que… ce sera un événement festif, on va dessiner tout plein, s’amuser comme des petits fous entre dessinateurs et avec le public du Limousin, yes !

stripsMort4lesangesdagnes.wordpress.com

En route vers le paradis

Pour faire suite à ma dernière note, j’ai depuis appris d’un interlocuteur du Nouvel Obs que le service de modération qui avait « modéré » mon dessin était en fait externalisé ( à Toulouse ). Ils sont plus royalistes que le roi là-bas, plus « observateurs » que l’Obs lui-même, et doivent probablement rendre des comptes si des discussions dégénéraient… d’où ce filtre pur et simple du thème abordé et non pas de son traitement. J’avais déjà connu ça pour un dessin sur la profanation d’un cimetière juif.

Bon, mais j’ai promis le paradis, moi…

stripsMort3lesangesdagnes.wordpress.com/

À chacun son crash

Le 11 septembre est une date à jamais confisquée par l’histoire : que ce soit en 1973, avec le renversement d’Allende par Pinochet au Chili, ou en 2001 avec le crash spectaculaire des tours du World Trade Center à New-York. Pourtant je connais un homme mort aussi ce jour-là ( en 2001 ), sans prendre la peine de monter dans un avion ou dans une tour jumelle, mais plutôt des « suites d’une longue maladie » comme on dit : c’était mon beau-père. Mon père, lui, a choisi la voiture plutôt que l’avion, un arbre plutôt qu’une tour, et c’était un 5 septembre : à chacun son crash…stripsMort2lesangesdagnes.wordpress.com/

La mort, enfin !

Ça fait presque vingt ans, jour pour jour, que s’est déroulé l’épisode funeste ayant inspiré cette note et les suivantes. La voiture n’était pas rouge mais bordeaux, et le chauffeur probablement plus distrait ou endormi, qu’excité comme ici.stripsMort1 lesangesdagnes.wordpress.com/

L’amour à la Hitchcock

Je veux parler du grand classique de cinéma « Les oiseaux », pas des « Enchaînés » où Hitchcock a inséré une conversation téléphonique au beau milieu d’un baiser langoureux, ceci afin de prolonger la durée autorisée par la censure… Souvenez-vous, c’était entre Ingrid Bergman et Cary Grant, le baiser langoureux !

stripsAmour5lesangesdagnes.wordpress.com

 

Expo « Couleur jARTdin » à Noisiel

Je vais exposer des strips ( séquences de bd ultra courtes ) dans un jardin à Noisiel, les 13 et 14 juin prochains. Cette ville de Seine et Marne ( accès par le RER A ) doit sa réputation au chocolat Menier, du nom de la famille Ménier. Celle-ci a installé là au fil du dix-neuvième siècle : sa fabrique de chocolat ou chocolaterie, sa cité ouvrière dite « Cité Menier », et une ferme ultra moderne pour l’époque, la « Ferme du Buisson ». Objectif : produire massivement du chocolat… Miam!

Aujourd’hui la production du chocolat a cessé et Nestlé France a élu domicile dans l’ex-chocolaterie. La « Ferme du Buisson » est devenue Centre Culturel, laissant de côté la culture agricole. La Cité Menier n’abrite plus ses ouvriers mais offre toujours aux regards ses maisonnettes en briques rouges et ses jardins coquets. C’est là que « Couleur jARTdin » organise chaque année un parcours original : mi-artistique, mi-horticole.

AfficheNoisiel« Couleur jARTdin » consiste en des interventions d’artistes ( plasticiens, illustrateurs, céramistes, musiciens…), parsemées dans les jardins des habitants volontaires de la Cité Menier.

…et le chocolat dans tout ça?

familleMenierMa page sur le site de « couleur jARTdin »