Du safran sur le toit du Monop’

Coup de projecteur méritoire dans le dernier journal du Conseil de Quartier de la Butte-aux-Cailles dans le 13e à Paris ( CQ2 ) sur l’École des Beaux-Arts rue de la Glacière qui passe totalement inaperçu… Ci-dessous, la dernière page que j’ai illustrée avec en prime une annonce pour l’exposition Fantasmagories dans l’auberge de la butte-aux-cailles déjà mentionnée :ALanchonIllusJournalCQ2Nov18Le journal complet est consultable ici.

Publicités

Les charmes de la Butte aux Cailles

Venez visiter la Butte aux Cailles dans le 13e à Paris, ses maisons tranquilles hors du temps, sur les murs desquelles se donnent à voir des œuvres murales sans cesse renouvelées. Leurs couleurs exubérantes tranchent sur la bichromie au pochoir implacable de Misstic, dont l’égérie est une femme fatale à l’humour rouge et noir.

Cette femme fatale, on la retrouve sur les murs de l’Auberge de la butte. Elle y est à son aise : le ravalement marron de la devanture en a soigneusement contourné les formes et les mots.

Enfin vous pénétrez dans ladite auberge pour en déguster la bonne cuisine, et là… pendant tout le mois de novembre, 7j/7 de 10h à minuit, s’offrent à vous les « Fantasmagories » d’une autre habitante du quartier ! Le livre « Fantasmagories à 4 mains » (amour, textes et desseins) y est disponible également, il faut le réclamer… Bon appétit !

bty