Expo et atelier, on y est…

…presque !

Sur un air de déconfinement, venez faire un tour à la Butte-aux-Cailles où grouillent les terrasses. En contre-bas, Rdc 4 rue Wurtz, vous trouverez la galerie Le fil rouge, avec tout plein de dessins, peintures, BD que je me ferai un plaisir de vous dédicacer, tous les jours du vendredi 28 mai au jeudi 3 juin, de 16h à 19h, avec en marge de l’expo, samedi 29 de 14h à 16h, un atelier de caricature tous publics, auquel il est encore temps de s’inscrire.

A vous retrouver « pour de vrai », dans le respect des règles sanitaires… youpi !

Fantasmagories sur un fil rouge

« Le fil rouge » est une galerie de mon quartier, la bucolique Butte-aux-Cailles. Gérée par la Compagnie Les Petits Chantiers, elle est une véritable « tisseuse de liens » entre habitants et artistes venus du théâtre, de la musique, des arts plastiques…

C’est là que nous vous invitons à venir frétiller devant mes dessins, tous publics, en lien avec la BD « Sage-Homme », et pour une suite, à paraître, au recueil de poésies « Fantasmagories à 4 mains » coécrit avec Philippe Bouget.

Fantasmagories sur un fil rouge à la galerie théâtrale Le Fil Rouge, 4 rue Wurtz, Paris 13e (Métro Corvisart), du vendredi 5 au jeudi 11 février 21, à partir de 15h.

Du safran sur le toit du Monop’

Coup de projecteur méritoire dans le dernier journal du Conseil de Quartier de la Butte-aux-Cailles dans le 13e à Paris ( CQ2 ) sur l’École des Beaux-Arts rue de la Glacière qui passe totalement inaperçu… Ci-dessous, la dernière page que j’ai illustrée avec en prime une annonce pour l’exposition Fantasmagories dans l’auberge de la butte-aux-cailles déjà mentionnée :ALanchonIllusJournalCQ2Nov18Le journal complet est consultable ici.

Les charmes de la Butte aux Cailles

Venez visiter la Butte aux Cailles dans le 13e à Paris, ses maisons tranquilles hors du temps, sur les murs desquelles se donnent à voir des œuvres murales sans cesse renouvelées. Leurs couleurs exubérantes tranchent sur la bichromie au pochoir implacable de Misstic, dont l’égérie est une femme fatale à l’humour rouge et noir.

Cette femme fatale, on la retrouve sur les murs de l’Auberge de la butte. Elle y est à son aise : le ravalement marron de la devanture en a soigneusement contourné les formes et les mots.

Enfin vous pénétrez dans ladite auberge pour en déguster la bonne cuisine, et là… pendant tout le mois de novembre, 7j/7 de 10h à minuit, s’offrent à vous les « Fantasmagories » d’une autre habitante du quartier ! Le livre « Fantasmagories à 4 mains » (amour, textes et desseins) y est disponible également, il faut le réclamer… Bon appétit !

bty

Les travaux de l’îlot Bièvre

Dépêchons-nous de célébrer le printemps avec le journal du conseil de quartier de la Butte-aux-Cailles, l’été approche dangereusement ! Voici un extrait au sujet de la réhabilitation de l’Îlot Bièvre ( sur lequel donne mes fenêtres ) :Journal CQ2 printemps2018BlogD’une manière générale le journal du CQ2 est consultable ici.

CQ2 collection hiver… au printemps !

Avec un chouïa de retard, voici des dessins que j’ai réalisés pour le journal du conseil de quartier de la Butte-aux-Cailles ( à Paris ). À ma décharge, c’est un peu le foutoir avec les saisons et les sujets traités sont plutôt pérennes, alors…

Lien vers le journal sur le site des Conseils de Quartiers référencé à la Mairie du 13e.

Arbre à livres square Brassaï, dimanche.

Dimanche prochain à 10h au square Brassaï de la Butte-aux-Cailles sera inauguré l’arbre à livres conçu et financé par le Conseil de Quartier ( CQ2 ). Le menuisier Barat a bâti cette boîte que j’ai décorée ensuite. Seront présents : Jérome Coumet, maire du 13e, Danièle Seignot et Philippe Moine, élus en charge des espaces verts et de la culture, ainsi que le conseil et habitants du quartier, les badauds… A 11h ce beau monde se transportera jusqu’au kiosque Blanqui, réhabilité et qui accueille « Circul’livres » le quatrième dimanche matin du mois. Ces deux dispositifs, l’arbre à livres et « Circul’Livres », sortent les livres hors des temples inhérents à la lecture. La fanfare des « Josettes Noires » achèvera de réchauffer l’ambiance ce dimanche, qu’on se le dise et répète !

L’arbre à livres in situ est visible sur www.conseilsdequartierparis13.fr.

Coluche c’est cui-cuit

Je vous ai fait part d’un projet de fresque sur un pignon de la place Coluche, à Paris. En ce qui me concerne c’est cuit, et même cui-cui : le projet retenu représente Coluche juché sur une échelle affairé à peindre au milieu des nuages, salut les zoziaux !

C’est cuit et pourtant j’y ai cru, enfin pas tout de suite : voici un dessin réalisé à propos du projet avant que je me décide à concourir moi-même, en équipe avec la muraliste Marie ô Baccard.

Demain cap sur le festival Traits d’humour à Saint-Jean-Cap-Ferrat, pour le meilleur et pour le rire…

Jérome Coumet sur Numerosoft

Jérome Coumet : J.C. pour les intimes ! De Jésus-Christ il n’a pas franchement la dégaine. Reconnaissons-lui toutefois en tant que maire du XIIIe, un « avant » et un « après J.C. » : « avant » c’est le quartier chinois et la Butte-aux-Cailles, « après » ce sont les mêmes augmentés de la station F et des fresques monumentales du boulevard Vincent Auriol… Le 13 ne lui porte pas la poisse, au contraire. Quant aux autres nombres, il faut aller voir sur articles-des-newsletters-numerosoft le sort qu’ils lui réservent…JeromeCoumet

numerosoft.fr

 

Madame Coumette maire du 13e

Vous pouvez télécharger l’édition printanière du journal du Conseil de Quartier de la Butte-aux-Cailles à cette adresse tirée du site de la Mairie du 13e. J’y ai commis des dessins, pour changer.

Le premier illustre un article dédié à « la » musée, qui regroupe des œuvres d’artistes femmes comme son nom l’indique : l’occasion d’offrir la version « trans » de not’ bon maire Jérome Coumet. Quant au deuxième, il remet à l’honneur « Ni Dieu, ni Maître » journal historique d’Auguste Blanqui, qui a donné son nom à un boulevard et son marché. On dirait du Mélenchon, d’ailleurs les militants « insoumis » pullulaient sur le marché Blanqui dimanche dernier…