C’était Versailles !

J’ai animé une conférence-atelier au lycée Notre-Dame du Grandchamp à Versailles début mars, autant dire avant la fin du monde. Je me suis pour ce faire coulée dans le protocole de Cartooning For Peace qui fait ses preuves depuis des années. La salle de théâtre du lycée était ultra équipée et remplie d’élèves chauffés par leurs profs… c’était Versailles !

Des détails sur le déroulement de la conférence, dans l’article aux petits oignons sur le site du lycée : nd-grandchamp.fr

 

 

4 originaux A5 à l’encre de Chine pour les 4 lauréats du concours « Paix et tolérance » organisé en interne

T’as voulu voir Bozouls

…et je vais voir Bozouls dans le cadre des rencontres Raoul Cabrol les 14, 15 et 16 juin, soit dès demain. Quand le dessinateur Daf (pas le chien, l’autre) m’en a parlé avec dans la voix de forts accents admiratifs et aveyronnais, je me suis dit que ça aurait de la gueule puisque le grand caricaturiste Raoul Cabrol natif de la commune s’y connaissait en matière de gueules. Mais c’est que ça a vraiment l’air mignon comme site, j’ai hâte !Bozouls Cabrol 2019

Raoul Cabrol fut recherché par la Gestapo pour une caricature d’Hitler, réfugié en Aveyron il rallia la résistance. La caricature des fois ça rigole pas, on l’a encore vérifié cette semaine avec l’affaire du New York Times…

 

États Généraux du Dessin de Presse 2019

logoEGDPForts du succès de la première édition en 2018 à l’Unesco, les EGDP (États Généraux du Dessin de Presse/Cartooning Global Forum) se préparent à la deuxième édition du 2 octobre à la Mairie de Paris. Cette initiative originale, qui s’inscrit dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) 2030 de l’ONU, a pour dessein que les acteurs du dessin de presse élaborent des recommandations à partir de leur expérience de terrain.

0DD5egaliteSexes

Voici les trois recommandations rédigées à la suite des EGDP 2018 dans le cadre de l’ODD5 sur l’égalité entre les sexes, sachant que les ODD4 (éducation de qualité), ODD10 (inégalités réduites) et ODD16 (paix, justice et institutions efficaces) ont également été pourvues:

  • Favoriser les représentations non genrées et questionner les cultures de genre, par le dessin de presse.
  • Sensibiliser les jeunes publics sur le fait que tous, garçons et filles, sont capables de dessiner des sujets d’actualité et de presse, qu’ils y sont encouragés, et que la société en a besoin.
  • Renforcer la promotion de l’égalité de genres en favorisant des événements avec des intervenants dessinateurs mixtes lors d’événements publics.

À mon échelle de petite fourmi dessinatrice, j’y contribue avec mes interventions pédagogiques (Mairie de Paris, Cartooning for Peace, Bnf-Estienne): en me montrant professionnelle comme dessinatrice en interaction avec les enfants; en représentant de nombreuses femmes dans mes dessins au tableau, ainsi que des personnes peu ou pas genrées; en encourageant les filles à dessiner, mais surtout à s’exprimer aussi fortement que les garçons au sein du groupe…

Enfin à voir sur le site des EGDP, le reportage de l’édition 2018 par la très belle artiste Sandra Wis dont l’humanisme et le talent n’ont d’égal que la longueur des cheveux (blancs comme les miens tel est le secret…).

Le Ridiculosa ne tue pas

couvRidiculosa25 …bien au contraire : Ridiculosa est une revue annuelle pleine de vie concoctée par l’EIRIS (Équipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique) avec le concours de l’université de Bretagne. Je tiens mon exemplaire en main, un livre soigné tant dans le choix des illustrations, en couleur, que dans les textes et la maquette. dessinVuilleminIl s’agit du numéro 25 qui rend compte essentiellement de la journée de recherche du 22 mars 2018, à la bibliothèque François Mitterrand, portant sur l’articulation entre image satirique et bande dessinée. Des historiens et spécialistes se sont relayés tout au long de la journée à travers des angles très variés. Voici le dessin qu’en a fait Vuillemin pour l’invitation… le feutre (ou le pinceau) à la main, et les pieds dans le plat: ça fait du bien! Ils se sont lancés avec Yves Frémion dans une discussion endiablée et passionnante à suivre. Nous étions lui et moi les artistes invités à témoigner. Pas d’impro en ce qui me concerne : j’avais bossé mon sujet sous la direction bienveillante de MmontageSatelliteartine Mauvieux,  avec au final Le satellite satirique, ce drôle de dispositif auquel j’ai recouru pour bâtir mon exposé…

Plus d’infos: sommaire, résumés (trilingues!) des articles et bon de commande sur le site de l’EIRIS.

Réseaux sociaux, l’expo le 3 mai à Cannes

Demain à Cannes, tapis rouge à la Maison des Associations, 9 rue Louis Braille, pour la nouvelle exposition itinérante de l’association Le Crayon, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse. Cette cuvée, la troisième du genre après le FN et les droits des femmes, est dédiée aux réseaux sociaux. Pouce levé pour le dessin de l’affiche, sans faire trop de cinéma non plus…

afficheCrayonRéseauxSociauxLes 178 dessinateurs contributeurs du monde entier vont ainsi voyager à bord d’une flotte de 24 kakémonos de 1m par 2. Première escale demain à Cannes jusqu’au 15 mai, puis à Ramatuelle, Saint-Just-le-Martel, Carpentras…

…et peut-être un jour près de chez vous, en France, en Europe ou plus loin encore.

Paris, samedi 23 mars à 18h30

…ou d’une expo à l’autre : je rentre tout juste de Carpentras où se tient toujours l’expo de dessins sur le droit des femmes par des femmes, complétée par celle du Crayon. Super ambiance! Ci-dessous ma valse hésitation entre deux mythes féminins par la photographe Ivana Caffa, coorganisatrice des rencontres crayonnées. Il me reste cinq jours pour choisir ma panoplie d’ici samedi prochain, 23 mars, où se tiendra de 18h à 20h30 le vernissage de l’expo « Le dessin humoristique au service des droits des femmes » au 9 rue Simon Lefranc dans le 4° à Paris. Elle est initiée par l’AFEM (l’Association des Femmes de l’Europe Méridionales) et… les Humoristes!

Pour les dessinatrices Marandin et Lanchon, viendez nombreuses!SimoneMarilynBasseDefAFEM DEBAT EUROPEEN 28 MARS 2019 - copie 3

Wolton surevolté pour le papier

Dominique Wolton est un sociologue inspiré qui appelle de ses vœux une communication essentiellement humaine, loin de la technique qu’il explose en une transe verbale jubilatoire… edf

« Nous devons lutter contre l’arrogance de la modernité » clame-t-il dans le colloque, puis les colonnes de culture papier

Apprentis sages à Cartooning for Peace

logoCartooningForPeace

Le 9 novembre dernier à la Fondation Jean Jaurès, Cartooning for Peace a organisé une journée de formation en direction des dessinateurs de presse sur la médiation autour du dessin de presse en milieux scolaire et carcéral.

BasseDefcartooningForPeace

Trois semaines auparavant, Cartooning nous met gentiment la pression: « Grâce à votre coup de crayon et à votre humour, mettez en image une scène/un personnage que vous pensez rencontrer lors des ateliers que vous animerez à l’issue de la formation… »

Le jour J, les dessinateurs venus de la France entière ou presque, les membres de Cartooning for Peace, ainsi qu’Amandine Sécheresse et Benoît-Karim Chauvin, les deux formateurs fins connaisseurs des publics visés, tout ce petit monde se retrouve autour d’un café avant d’attaquer les choses sérieuses. Chacun se présente sous l’œil inqu… intéressé de l’équipe bienveillante. Se succèdent alors des séquences pédagogiques relevées par des techniques d’animation à base de post-it, gommettes, prises de parole en petits et grands groupes, danse folklorique, partie de chat-ballon, etc.

BasseDefCartooningCibleFemmes

Comme d’hab, les filles sont sérieuses: la blonde, la brune et la blanche, groupées autour d’une cible, s’adonnent à l’art des gommettes en vue d’une autoévaluation (à renouveler en fin de séance). Quant aux hommes, ils s’expriment mais font aussi des lectures transgressives… je le sais, c’est moi qui lui ai passé le bouquin, à notre ami au premier plan.

Oups, je viens de donner dans le stéréotype, à éviter ! Ça va qu’on est qu’entre nous… ou presque. Se pointent à l’heure du déjeuner: Plantu, président de Cartooning for Peace, et François Hollande, président de… de quoi au fait? Ah oui: président de la Fondation La France s’engage (qui soutient Cartooning for Peace). Ils sont accompagnés d’un groupe de jeunes du 93 venus débattre pendant une heure autour de la liberté d’expression. Plantu se paye Hollande sur grand écran, en nous exhortant à dessiner depuis le public où nous sommes planqués.

Et là c’est la mise en abîme, ou effet vache qui rit, ou encore fraise des bois : Hollande dessiné par Plantu, que je croque à mon tour dans un temps légèrement plus court que d’habitude…

Journée de rencontres réjouissante, donc ! Merci à tous, je ne sais pas pour les autres mais moi perso je ferai un peu moins la fière devant les publics scolaire et carcéral, hé, hé… Étaient présents, ponctuellement ou non, en plus de ceux que j’ai déjà cités : Barbara Moyersoen, Lisa Serero de Cartooning for Peace, Gilles Finchelstein pour la Fondation Jaurès, Arthur Colin, Benoît Vieillard, Alice Laverty, Kristian, Rodho, Amandine Ricart, Michel Cambon, Franck Lemort, les dessinateurs. J’en oublie, forcément…

Comme de Saint-Just !

affichesaintjust-400x569

Saint-Just, cette année, fut l’occasion de nous voir décerner à Catherine Beaunez, Trax et moi, le prix spécial… « Martelles en tête » du nom de notre expo collective. L’occasion, encore, de me voir en caricature par Philippe Moine au milieu d’une belle brochette de dessinateurs : Sabatier, Noder et Maria Veronica Ramirez; de réaliser des aquarelles à partir des drôles de dessins de « Fantasmagories à 4 mains », livre que j’ai dédicacé entre autres à la table de Catherine Beaunez et Marie Morelle; l’occasion, enfin, de passer sous les presses du « Populaire du Centre » pour l’expo sur le droit des femmes initiée par Le Crayon …LA VACHE que de rencontres, MERCI à tous !!

Le Populaire du Centre

Le salon de Saint-Just a reçu la visite de Lucile Preux et Thierry Sallaud, rédactrice et  photographe au « Populaire du Centre », en quête d’infos sur l’exposition du droit des femmes par l’association Le Crayon. « Plafond de verre » s’est vu préférer d’autres de mes dessins lors d’un premier évènement en 2017. Quelques mois plus tard, il a cette fois bel et bien été censuré, puisqu’il figurait en couverture d’un catalogue avant de disparaître à la toute dernière minute sur l’injonction… d’une femme !MontageLePopulaireDuCentre

« Martelles en têtes » 29 sept – 7 oct

afficheSaintJustUne odeur de rentrée s’insinue dans les naseaux de la vache que je redeviens chaque année, à l’approche du festival de Saint-Just-le-Martel. Bof… pas très féministe comme approche. Heureusement ce coup-ci je m’acoquine avec Christine Trax et Catherine Beaunez à qui on ne la fait pas : « Martelles en têtes » pour ne pas se prendre la tête, saint-justement.

Cette triple expo aura lieu dans le gymnase avec : « Genre, quel genre ? » (Trax),  « Être une femme, c’est du sport ! » (Beaunez) et « Fantasmagories » (Lanchon).

Saint-Just-le-Martel c’est près de Limoges, en Nouvelle Aquitaine… qu’on se le dise et martèle, meuuuuh !

Les droits des femmes se baladent (expo)

KAKEMONO_MUNICIPALITÉS

L’expo « Au bout du crayon, les droits des femmes » dont j’ai déjà parlé ici se balade pour un bon bout de temps ( 2018, 2019…) dans différentes villes de France et jusqu’en Belgique. Elle est actuellement à Marseille, et ce jusqu’au 21 avril. Toutes les infos sont disponibles sur le site du Crayon.

Sauras-tu reconnaître ma contribution sur ce kakémono ?

Marraine parmi les reines du dessin de presse

Je suis marraine de l’expo itinérante « Au bout du crayon : les droits des femmes » organisée par l’association Le Crayon :

DroitDesFemmesLeCrayon

 

…marraine parmi les reines de tous les horizons de la planète, et pardon si j’en oublie :

Anne Derenne • Alexia Padadopoulos • Bénédicte • Cécile Bertrand • Besse • Cintia Bolio • Menekse Çam • Caroline Rutz • Cristina Sampaio • Daiffa • Doaa Eladl • Liza Donnelly • Elena Ospina • Firoozeh Mozaffari • Kanika Mishra • Kat • Agnès Lanchon • Lulu d’Ardis • Mira Falardeau • Nasreen Mitu • Nani • Marilena Nardi • Sara Qaed • Ramize Erer • Rayma Suprani • Swaha • Valère • Vera Makina Császár • Kamilla Wichmann • Willis Fromtunis • Mary Zins

France-Cartoons, association des dessinateurs de presse francophones que je connais bien pour y adhérer depuis quelques années, est partenaire de l’expo. À suivre…

Coluche c’est cui-cuit

Je vous ai fait part d’un projet de fresque sur un pignon de la place Coluche, à Paris. En ce qui me concerne c’est cuit, et même cui-cui : le projet retenu représente Coluche juché sur une échelle affairé à peindre au milieu des nuages, salut les zoziaux !

C’est cuit et pourtant j’y ai cru, enfin pas tout de suite : voici un dessin réalisé à propos du projet avant que je me décide à concourir moi-même, en équipe avec la muraliste Marie ô Baccard.

Demain cap sur le festival Traits d’humour à Saint-Jean-Cap-Ferrat, pour le meilleur et pour le rire…

« Traits d’humour » à la mi-octobre

En cette rentrée pluvieuse et parisienne ( pléonasme ), j’ai un transat multicolore en ligne de mire du côté de Nice à la mi-octobre… et toc !

En attendant aidez-moi à trancher entre les deux versions de l’affiche : dois-je venir à Saint-Jean-Cap-Ferrat comme « Lanchon », ou bien comme « Agnès Lanchon »? Sur ce questionnement à haute valeur philosophique, bonne rentrée à tous !

Pour aimer et partager :

page FB du festival Traits d’Humour

Sabrina de Tourcoing

Pour faire suite à l’article précédent, j’ai finalement reposté sur l’Obs ma note au sujet de Baupin, en modifiant légèrement le dessin, son titre et celui de la note. Cette fois elle est restée et a bien cartonné : merci Denis !

Le week-end dernier, j’étais au festival de dessin de presse à Tourcoing comme annoncé, l’occasion de dessiner le public à tour de bras. Quand Sabrina est arrivée devant ma table en compagnie de sa fille, j’ai cru que c’était des copines. La ribambelle dans sa main gauche symbolise ses quatre enfants. De la main droite elle dessine, son plaisir à elle aussi. Je certifie le menton de Sabrina sur le dessin conforme  à la réalité…

Sabrina Tourcoing

Dessiner les gens en direct est vraiment très agréable, je vous rappelle que je propose aussi des portraits d’après photos sur numerosoft.fr

La charte lasse

La charte graphique des anges donne des signes de fatigue, un peu comme moi qui boucle mon sac de voyage pour Tourcoing, où les crayons de la liberté font leur show ce week-end. Il y a toujours une bricole à boucler qui m’éloigne de mon cher dodo…

nvellecharte3blognvellecharte4blognvellecharte5bloglesangesdagnes.wordpress.com

Bonbon et Presse Citron

Jeudi soir prochain sera décerné le Trophée Presse Citron à la Bnf, auquel je participe pour la troisième année consécutive. Les dessins sont actuellement exposés à l’école Estienne dans le 13e arrondissement. « Le bonbon », webzine de tendances pour les sorties à Paris et dans d’autres grandes villes de France, a rédigé un papier où vous retrouverez le dessin ci-dessous. charia

Retrouvez ici l’article paru dans « Le Bonbon » ( bien dérouler l’article, les dessins sont au bas de la page )

Et bien sûr, une pensée pour nos amis belges…