Actu !

Voilà une petite fournée de dessins d’actu, cette fournaise sans fin…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ceux qui auraient des difficultés avec le diaporama :

T’as voulu voir Bozouls

…et je vais voir Bozouls dans le cadre des rencontres Raoul Cabrol les 14, 15 et 16 juin, soit dès demain. Quand le dessinateur Daf (pas le chien, l’autre) m’en a parlé avec dans la voix de forts accents admiratifs et aveyronnais, je me suis dit que ça aurait de la gueule puisque le grand caricaturiste Raoul Cabrol natif de la commune s’y connaissait en matière de gueules. Mais c’est que ça a vraiment l’air mignon comme site, j’ai hâte !Bozouls Cabrol 2019

Raoul Cabrol fut recherché par la Gestapo pour une caricature d’Hitler, réfugié en Aveyron il rallia la résistance. La caricature des fois ça rigole pas, on l’a encore vérifié cette semaine avec l’affaire du New York Times…

 

États Généraux du Dessin de Presse 2019

logoEGDPForts du succès de la première édition en 2018 à l’Unesco, les EGDP (États Généraux du Dessin de Presse/Cartooning Global Forum) se préparent à la deuxième édition du 2 octobre à la Mairie de Paris. Cette initiative originale, qui s’inscrit dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) 2030 de l’ONU, a pour dessein que les acteurs du dessin de presse élaborent des recommandations à partir de leur expérience de terrain.

0DD5egaliteSexes

Voici les trois recommandations rédigées à la suite des EGDP 2018 dans le cadre de l’ODD5 sur l’égalité entre les sexes, sachant que les ODD4 (éducation de qualité), ODD10 (inégalités réduites) et ODD16 (paix, justice et institutions efficaces) ont également été pourvues:

  • Favoriser les représentations non genrées et questionner les cultures de genre, par le dessin de presse.
  • Sensibiliser les jeunes publics sur le fait que tous, garçons et filles, sont capables de dessiner des sujets d’actualité et de presse, qu’ils y sont encouragés, et que la société en a besoin.
  • Renforcer la promotion de l’égalité de genres en favorisant des événements avec des intervenants dessinateurs mixtes lors d’événements publics.

À mon échelle de petite fourmi dessinatrice, j’y contribue avec mes interventions pédagogiques (Mairie de Paris, Cartooning for Peace, Bnf-Estienne): en me montrant professionnelle comme dessinatrice en interaction avec les enfants; en représentant de nombreuses femmes dans mes dessins au tableau, ainsi que des personnes peu ou pas genrées; en encourageant les filles à dessiner, mais surtout à s’exprimer aussi fortement que les garçons au sein du groupe…

Enfin à voir sur le site des EGDP, le reportage de l’édition 2018 par la très belle artiste Sandra Wis dont l’humanisme et le talent n’ont d’égal que la longueur des cheveux (blancs comme les miens tel est le secret…).

Le Ridiculosa ne tue pas

couvRidiculosa25 …bien au contraire : Ridiculosa est une revue annuelle pleine de vie concoctée par l’EIRIS (Équipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique) avec le concours de l’université de Bretagne. Je tiens mon exemplaire en main, un livre soigné tant dans le choix des illustrations, en couleur, que dans les textes et la maquette. dessinVuilleminIl s’agit du numéro 25 qui rend compte essentiellement de la journée de recherche du 22 mars 2018, à la bibliothèque François Mitterrand, portant sur l’articulation entre image satirique et bande dessinée. Des historiens et spécialistes se sont relayés tout au long de la journée à travers des angles très variés. Voici le dessin qu’en a fait Vuillemin pour l’invitation… le feutre (ou le pinceau) à la main, et les pieds dans le plat: ça fait du bien! Ils se sont lancés avec Yves Frémion dans une discussion endiablée et passionnante à suivre. Nous étions lui et moi les artistes invités à témoigner. Pas d’impro en ce qui me concerne : j’avais bossé mon sujet sous la direction bienveillante de MmontageSatelliteartine Mauvieux,  avec au final Le satellite satirique, ce drôle de dispositif auquel j’ai recouru pour bâtir mon exposé…

Plus d’infos: sommaire, résumés (trilingues!) des articles et bon de commande sur le site de l’EIRIS.

Réseaux sociaux, l’expo le 3 mai à Cannes

Demain à Cannes, tapis rouge à la Maison des Associations, 9 rue Louis Braille, pour la nouvelle exposition itinérante de l’association Le Crayon, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse. Cette cuvée, la troisième du genre après le FN et les droits des femmes, est dédiée aux réseaux sociaux. Pouce levé pour le dessin de l’affiche, sans faire trop de cinéma non plus…

afficheCrayonRéseauxSociauxLes 178 dessinateurs contributeurs du monde entier vont ainsi voyager à bord d’une flotte de 24 kakémonos de 1m par 2. Première escale demain à Cannes jusqu’au 15 mai, puis à Ramatuelle, Saint-Just-le-Martel, Carpentras…

…et peut-être un jour près de chez vous, en France, en Europe ou plus loin encore.

Paris, samedi 23 mars à 18h30

…ou d’une expo à l’autre : je rentre tout juste de Carpentras où se tient toujours l’expo de dessins sur le droit des femmes par des femmes, complétée par celle du Crayon. Super ambiance! Ci-dessous ma valse hésitation entre deux mythes féminins par la photographe Ivana Caffa, coorganisatrice des rencontres crayonnées. Il me reste cinq jours pour choisir ma panoplie d’ici samedi prochain, 23 mars, où se tiendra de 18h à 20h30 le vernissage de l’expo « Le dessin humoristique au service des droits des femmes » au 9 rue Simon Lefranc dans le 4° à Paris. Elle est initiée par l’AFEM (l’Association des Femmes de l’Europe Méridionales) et… les Humoristes!

Pour les dessinatrices Marandin et Lanchon, viendez nombreuses!SimoneMarilynBasseDefAFEM DEBAT EUROPEEN 28 MARS 2019 - copie 3

Wolton surevolté pour le papier

Dominique Wolton est un sociologue inspiré qui appelle de ses vœux une communication essentiellement humaine, loin de la technique qu’il explose en une transe verbale jubilatoire… edf

« Nous devons lutter contre l’arrogance de la modernité » clame-t-il dans le colloque, puis les colonnes de culture papier