Apprentis sages à Cartooning for Peace

logoCartooningForPeace

Le 9 novembre dernier à la Fondation Jean Jaurès, Cartooning for Peace a organisé une journée de formation en direction des dessinateurs de presse sur la médiation autour du dessin de presse en milieux scolaire et carcéral.

BasseDefcartooningForPeace

Trois semaines auparavant, Cartooning nous met gentiment la pression: « Grâce à votre coup de crayon et à votre humour, mettez en image une scène/un personnage que vous pensez rencontrer lors des ateliers que vous animerez à l’issue de la formation… »

Le jour J, les dessinateurs venus de la France entière ou presque, les membres de Cartooning for Peace, ainsi qu’Amandine Sécheresse et Benoît-Karim Chauvin, les deux formateurs fins connaisseurs des publics visés, tout ce petit monde se retrouve autour d’un café avant d’attaquer les choses sérieuses. Chacun se présente sous l’œil inqu… intéressé de l’équipe bienveillante. Se succèdent alors des séquences pédagogiques relevées par des techniques d’animation à base de post-it, gommettes, prises de parole en petits et grands groupes, danse folklorique, partie de chat-ballon, etc.

BasseDefCartooningCibleFemmes

Comme d’hab, les filles sont sérieuses: la blonde, la brune et la blanche, groupées autour d’une cible, s’adonnent à l’art des gommettes en vue d’une autoévaluation (à renouveler en fin de séance). Quant aux hommes, ils s’expriment mais font aussi des lectures transgressives… je le sais, c’est moi qui lui ai passé le bouquin, à notre ami au premier plan.

Oups, je viens de donner dans le stéréotype, à éviter ! Ça va qu’on est qu’entre nous… ou presque. Se pointent à l’heure du déjeuner: Plantu, président de Cartooning for Peace, et François Hollande, président de… de quoi au fait? Ah oui: président de la Fondation La France s’engage (qui soutient Cartooning for Peace). Ils sont accompagnés d’un groupe de jeunes du 93 venus débattre pendant une heure autour de la liberté d’expression. Plantu se paye Hollande sur grand écran, en nous exhortant à dessiner depuis le public où nous sommes planqués.

Et là c’est la mise en abîme, ou effet vache qui rit, ou encore fraise des bois : Hollande dessiné par Plantu, que je croque à mon tour dans un temps légèrement plus court que d’habitude…

Journée de rencontres réjouissante, donc ! Merci à tous, je ne sais pas pour les autres mais moi perso je ferai un peu moins la fière devant les publics scolaire et carcéral, hé, hé… Étaient présents, ponctuellement ou non, en plus de ceux que j’ai déjà cités : Barbara Moyersoen, Lisa Serero de Cartooning for Peace, Gilles Finchelstein pour la Fondation Jaurès, Arthur Colin, Benoît Vieillard, Alice Laverty, Kristian, Rodho, Amandine Ricart, Michel Cambon, Franck Lemort, les dessinateurs. J’en oublie, forcément…