Souriez à Montsouris samedi 30 juin

Tiré de « Paroles », voici un poème de Jacques Prévert très engageant sur le parc Montsouris :

Le jardin

Des milliers et des milliers d’années 
Ne sauraient suffire 
Pour dire 
La petite seconde d’éternité 
Où tu m’as embrassé 
Où je t’ai embrassée 
Un matin dans la lumière de l’hiver 
Au parc Montsouris à Paris 
A Paris 
Sur la terre 
La terre qui est un astre. 

À défaut d’embrasser l’être aimé(e), venez découvrir samedi 30 juin entre autres animations tout au long de la journée, les livres d’une trentaine d’auteurs de 16h à 18h30. J’en serai,  avec « Brèves de Nuages » et « Maudite Charade », mes deux bd truffées d’anges que vous pourrez embrasser, du regard et avec gourmandise !

MontsourisLivresEnSeineBlog

Publicités