The Croq’Gallery du 1er au 21 février

Du 1er au 21 février prochain, comme annoncé précédemment, je me vais me faire bouffer toute crue, c’est-à dire présenter une exposition, à The Croq’Gallery dans le Ve à Paris. Voici l’affiche, encore chaude :

afficheblogcroqfantas4mains

Comme l’a si bien chanté Maxime Le Forestier :

Sur le calendrier
Au mois de Février
Les jours rallongent peu à peu
On se lève assez tard
Les yeux pleins de brouillard
Heureux ou malheureux

…et on va direct voir mon expo pour se redonner du peps ! Temps forts : vernissage, Saint-Valentin et décrochage, les 1er, 14 et 21.

Vernissage vendredi 1er février à partir de 18h.
Horaires :
Lundi : 16h-20h
Du mardi au vendredi : 14h30-20h30
Fermé le dimanche.
Dédicaces pour le livre Fantasmagories à 4 mains à partir de 17h les samedis 2, 9 et 16, ainsi que les jeudis 7, 14 (Saint-Valentin) et 21 (décrochage).
À bientôt !

 

Publicités

Noisiel, à la bonne sou-soupe !

L’été à Noisiel, on visite les jardins de la cité Ménier squattés par des artistes en croquant du chocolat… que l’on troque à l’automne pour une bonne soupe chaude, en ayant fait au préalable provision de bouquins. La journée du samedi 17 novembre 2018 est programmée comme suit :

afficheSoupeBasseDef

bty

Fantasmagories à 4 mains, disponible pour 20€ (frais de port inclus) sur agneslanchon.com

Cette année la soupe aux livres aura lieu à la MJC, 34 cours des Roches, tous les détails sont sur le site de l’association Quartiers de chocolat. Pour ma part je viendrai dédicacer Fantasmagories à 4 mains à partir de 17h comme tous les auteurs invités, seule femme parmi des hommes, munie de bouquins érotiques, dans une ambiance de polar : ça sent le fait divers! Recueils de poèmes, bandes dessinées et romans, seront ainsi dédicacés par Gilles Cordillot, Jacques Vouillot, Malotruf, Sébastien Quagebeur et Richard Morel. De « grands » auteurs ou en passe de l’être… grâce à la bonne soupe de Noisiel.

Poésie à quatre mains

Quand au printemps dernier j’ai rencontré Cyrille Zola-Place, des Nouvelles Éditions Place, il m’a très vite parlé de textes en contrepoint des 70 dessins que je m’apprêtais à exposer à saint-Just-le-Martel. Je n’avais jamais eu l’idée d’écrire des textes courts de la sorte auparavant. Nous nous y sommes adonnés à travers une partie de ping-pong jubilatoire, Philippe et moi, avec un goût certain pour l’aventure, et pas seulement amoureuse. Avec ses airs de simple passade, la rencontre avec monsieur Zola-Place fut fructueuse, je l’en remercie encore.96-98TexteImageSireneEcailleeBasseDef

genreUrbainErotismePour finir le livre existe bel et bien, mais à compte d’auteur, d’une auteure aiguisée par l’expertise d’un véritable éditeur. On peut se le procurer sur mon site, ou bien par exemple sur la table de la librairie « Le Genre Urbain » dans le 20e à Paris, dédiée aux ouvrages érotiques…