The Croq’Gallery du 1er au 21 février

Du 1er au 21 février prochain, comme annoncé précédemment, je me vais me faire bouffer toute crue, c’est-à dire présenter une exposition, à The Croq’Gallery dans le Ve à Paris. Voici l’affiche, encore chaude :

afficheblogcroqfantas4mains

Comme l’a si bien chanté Maxime Le Forestier :

Sur le calendrier
Au mois de Février
Les jours rallongent peu à peu
On se lève assez tard
Les yeux pleins de brouillard
Heureux ou malheureux

…et on va direct voir mon expo pour se redonner du peps ! Temps forts : vernissage, Saint-Valentin et décrochage, les 1er, 14 et 21.

Vernissage vendredi 1er février à partir de 18h.
Horaires :
Lundi : 16h-20h
Du mardi au vendredi : 14h30-20h30
Fermé le dimanche.
Dédicaces pour le livre Fantasmagories à 4 mains à partir de 17h les samedis 2, 9 et 16, ainsi que les jeudis 7, 14 (Saint-Valentin) et 21 (décrochage).
À bientôt !

 

The Croq’Gallery en vue!

Du 1er au 21 février prochain, je me vais me faire bouffer toute crue à The Croq’Gallery dans le Ve à Paris. L’expo devrait s’appeler « Fantasmagories à 4 mains » comme le bouquin, l’occasion de découvrir des compositions originales avec dessins et textes coécrits avec Philippe Bouget, mais aussi de grands formats et autres joyeusetés…

Dans le cas très improbable où vous ne feriez pas le déplacement, je vous rappelle que le livre est disponible sur mon site pour 20€, frais de port inclus avec dédicace sur demande.

Du safran sur le toit du Monop’

Coup de projecteur méritoire dans le dernier journal du Conseil de Quartier de la Butte-aux-Cailles dans le 13e à Paris ( CQ2 ) sur l’École des Beaux-Arts rue de la Glacière qui passe totalement inaperçu… Ci-dessous, la dernière page que j’ai illustrée avec en prime une annonce pour l’exposition Fantasmagories dans l’auberge de la butte-aux-cailles déjà mentionnée :ALanchonIllusJournalCQ2Nov18Le journal complet est consultable ici.

Comme de Saint-Just !

affichesaintjust-400x569

Saint-Just, cette année, fut l’occasion de nous voir décerner à Catherine Beaunez, Trax et moi, le prix spécial… « Martelles en tête » du nom de notre expo collective. L’occasion, encore, de me voir en caricature par Philippe Moine au milieu d’une belle brochette de dessinateurs : Sabatier, Noder et Maria Veronica Ramirez; de réaliser des aquarelles à partir des drôles de dessins de « Fantasmagories à 4 mains », livre que j’ai dédicacé entre autres à la table de Catherine Beaunez et Marie Morelle; l’occasion, enfin, de passer sous les presses du « Populaire du Centre » pour l’expo sur le droit des femmes initiée par Le Crayon …LA VACHE que de rencontres, MERCI à tous !!

« Martelles en têtes » 29 sept – 7 oct

afficheSaintJustUne odeur de rentrée s’insinue dans les naseaux de la vache que je redeviens chaque année, à l’approche du festival de Saint-Just-le-Martel. Bof… pas très féministe comme approche. Heureusement ce coup-ci je m’acoquine avec Christine Trax et Catherine Beaunez à qui on ne la fait pas : « Martelles en têtes » pour ne pas se prendre la tête, saint-justement.

Cette triple expo aura lieu dans le gymnase avec : « Genre, quel genre ? » (Trax),  « Être une femme, c’est du sport ! » (Beaunez) et « Fantasmagories » (Lanchon).

Saint-Just-le-Martel c’est près de Limoges, en Nouvelle Aquitaine… qu’on se le dise et martèle, meuuuuh !

Exposition Morchoisne

flyerAGcreditMutuelBlog

MorchoisneBlogLa séance de portraits à l’issue de l’AG du Crédit Mutuel du 4 avril était un hors-d’œuvre à l’exposition du grand caricaturiste Jean-Claude Morchoisne qui a lieu en ce moment dans les murs de l’agence du 7e arrondissement de Paris, avec Les Humoristes, jusqu’au 30 juin.

Clichés de Clichy

Les ateliers de dessin auprès des petits Clichois donnent lieu à une exposition à la Mairie… prolongée d’un mois !

Les enfants des centres de loisirs venus admirer l’exposition mercredi dernier, ont été gratifiés d’un catalogue et d’un bonnet phrygien en crépon : trop mignons !

L’évènement était conçu et réalisé par Les Humoristes en lien avec la Mairie, tout comme le jeu de piste « Où est Marianne » à travers les bâtiments publics de la ville.