Féminisme chabada, Marandin-Lanchon

Nouvelle escale pour l’expo itinérante initiée par Les Humoristes et l’AFEM « Le dessin humoristique au service des droits des femmes« , à la MVAC du 8°. Nos dessins à Marandin et moi y sont comme culs et chemises, mélangés. Nous les dessinateurs, plutôt chemises finalement. Les dessins sont plastifiés et s’installent vite, c’est le principe.Microsoft Word - Invitation de presseLesHumoristes.Dobritz.docxLe lancement a eu lieu au mois de mars au pôle Simon Lefranc derrière Beaubourg (à l’intérieur de Beaubourg c’est prévu mais il va falloir attendre…). Mars, c’est le dieu de la guerre et le mois des femmes : tout un programme.

En avril, on garde la chemise à la Maison de la Vie Associative et Citoyenne (MVAC) du 8° arrondissement au 28 rue Diebold à Paris, vendredi 12 avril entre 17 et 18h30 pour le vernissage. Entrée gratuite jusqu’au 30 avril, infos sur leur site.

 

Publicités

Femmes à moto et régime minceur

 

Microsoft Word - projet-bouquin-HD.docx

J’ai testé l’inspiration des « Fantasmagories » sur la moto. C’était pas gagné, je suis plutôt roller à la base… c’est la rencontre avec Jean-Marc Héran qui en a décidé, nos expos étaient voisines au festival de Saint-Just-le-Martel. Bon quand j’ai découvert le logo de l’asso à qui reviennent les bénéfices, j’ai flippé grave : une femme-objet à moitié à poil sur la moto… non mais allo quoi?!  Puis j’ai pensé aux gosses malades et laissé venir. J’ai même pris un certain plaisir à dessiner ce couple un rien allumé. Regardez bien : le mec présente un dédoublement du… de la… enfin bref, je l’ai complètement victimisé le pauvre !livreBikerslanchonBasseDefPour précommander « Les bikers ont du cœur » c’est par ici, il sortira pour de bon au printemps 2019. Pour « Fantasmagories à 4 mains », je rappelle qu’on peut l’acheter sur mon site.

Pour finir je ne résiste pas à cet autre plaisir : faire se télescoper les univers de Catherine Beaunez et de Frank Margerin, affiche sur la gauche et couverture de livre sur la droite: entre féminisme raffiné et heu… un univers hors des sphères féminine et féministe a priori. Malheureusement l’expo sur le droit des femmes, organisée par Le Crayon, a fait un régime minceur à l’assemblée nationale : elle devait durer une semaine ou plus, salle des pas perdus, et a été ramenée à une simple soirée, salle Lamartine… pauvre Martine, pauvres de nous tous !

 

« Martelles en têtes » 29 sept – 7 oct

afficheSaintJustUne odeur de rentrée s’insinue dans les naseaux de la vache que je redeviens chaque année, à l’approche du festival de Saint-Just-le-Martel. Bof… pas très féministe comme approche. Heureusement ce coup-ci je m’acoquine avec Christine Trax et Catherine Beaunez à qui on ne la fait pas : « Martelles en têtes » pour ne pas se prendre la tête, saint-justement.

Cette triple expo aura lieu dans le gymnase avec : « Genre, quel genre ? » (Trax),  « Être une femme, c’est du sport ! » (Beaunez) et « Fantasmagories » (Lanchon).

Saint-Just-le-Martel c’est près de Limoges, en Nouvelle Aquitaine… qu’on se le dise et martèle, meuuuuh !