The Croq’Gallery du 1er au 21 février

Du 1er au 21 février prochain, comme annoncé précédemment, je me vais me faire bouffer toute crue, c’est-à dire présenter une exposition, à The Croq’Gallery dans le Ve à Paris. Voici l’affiche, encore chaude :

afficheblogcroqfantas4mains

Comme l’a si bien chanté Maxime Le Forestier :

Sur le calendrier
Au mois de Février
Les jours rallongent peu à peu
On se lève assez tard
Les yeux pleins de brouillard
Heureux ou malheureux

…et on va direct voir mon expo pour se redonner du peps ! Temps forts : vernissage, Saint-Valentin et décrochage, les 1er, 14 et 21.

Vernissage vendredi 1er février à partir de 18h.
Horaires :
Lundi : 16h-20h
Du mardi au vendredi : 14h30-20h30
Fermé le dimanche.
Dédicaces pour le livre Fantasmagories à 4 mains à partir de 17h les samedis 2, 9 et 16, ainsi que les jeudis 7, 14 (Saint-Valentin) et 21 (décrochage).
À bientôt !

 

Publicités

Comme de Saint-Just !

affichesaintjust-400x569

Saint-Just, cette année, fut l’occasion de nous voir décerner à Catherine Beaunez, Trax et moi, le prix spécial… « Martelles en tête » du nom de notre expo collective. L’occasion, encore, de me voir en caricature par Philippe Moine au milieu d’une belle brochette de dessinateurs : Sabatier, Noder et Maria Veronica Ramirez; de réaliser des aquarelles à partir des drôles de dessins de « Fantasmagories à 4 mains », livre que j’ai dédicacé entre autres à la table de Catherine Beaunez et Marie Morelle; l’occasion, enfin, de passer sous les presses du « Populaire du Centre » pour l’expo sur le droit des femmes initiée par Le Crayon …LA VACHE que de rencontres, MERCI à tous !!

Fantasmagories à 4 mains

Entre deux expos ( Paris en novembre 2017 et Saint-Just-le-Martel les 10 jours qui viennent ), voici le bouquin intitulé « Fantasmagories à 4 mains » et sous-titré « amour, textes et desseins » ! Et dans le bouquin, en plus des 70 dessins, il y a 70 vrais morceaux d’écriture, conçus après coup et à quatre mains avec Philippe Bouget. Martine Mauvieux s’est fendue d’une préface et d’une introduction, grand merci à elle.

Si,- malheureux que vous êtes ! -, vous ne comptez pas venir à Saint-Just ( non loin de Limoges ) où je serai les deux prochains week-ends, il vous reste en dehors de la corde pour vous pendre : mon site avec sa « boutique », ou encore :

La librairie indépendante L’herbe rouge 1 bis rue d’Alésia dans le 14e à Paris, ainsi que Le Genre Urbain, 60 rue de Belleville dans le 20e, L’arbre à lettres 62 rue du faubourg Saint-Antoine et Le cabanon 122 rue de Charenton, dans le 12e.

Et d’autres opportunités à venir…

« Martelles en têtes » 29 sept – 7 oct

afficheSaintJustUne odeur de rentrée s’insinue dans les naseaux de la vache que je redeviens chaque année, à l’approche du festival de Saint-Just-le-Martel. Bof… pas très féministe comme approche. Heureusement ce coup-ci je m’acoquine avec Christine Trax et Catherine Beaunez à qui on ne la fait pas : « Martelles en têtes » pour ne pas se prendre la tête, saint-justement.

Cette triple expo aura lieu dans le gymnase avec : « Genre, quel genre ? » (Trax),  « Être une femme, c’est du sport ! » (Beaunez) et « Fantasmagories » (Lanchon).

Saint-Just-le-Martel c’est près de Limoges, en Nouvelle Aquitaine… qu’on se le dise et martèle, meuuuuh !

Omar, non?

OmarSy…Sy ! Omar Sy, le mec du film Intouchables ! Intouchable, à cause de sa carapace de homard. Oh et puis marre, allez-y voir direct la rubrique avec tout plein de nombres à l’intérieur : articles-des-newsletters-numerosoft.

numerosoft.fr

Fantasmagories, suite

La série de dessins « Fantasmagories » grandit à vue d’œil, et pour cause : elle fera l’objet d’une nouvelle exposition en septembre 2018, non plus dans une coquette galerie parisienne comme en novembre, mais au festival international de la caricature, du dessin de presse et de l’humour de Saint-Just-le-Martel dans la Vienne. Extrait parmi les 70 dessins en voie de finalisation :

 

Le rapport Villani

villaniNoeudNoeud

Cédric Villani, médaillé Fields et député de l’Essonne, soumet ce matin au ministre de l’éducation nationale son rapport sur l’enseignement des mathématiques en France. Une meilleure formation des enseignants eux-mêmes (issus le plus souvent de cursus littéraires), la maîtrise des quatre opérations dans les petites classes, Singapour… devraient constituer le nœud de l’affaire.

blogs.mediapart.fr/agnes-lanchon