Les grains de sel, supermarché coopératif

logoGDSMettre son grain de sel dans l’univers fade et pourtant carnassier de la grande distribution, tel est le dessein savoureux du supermarché coopératif « Les grains de sel » situé non loin du métro Tolbiac dans le 13e à Paris. Le principe est le suivant : d’un côté on acquiert des parts dans la coopérative Les Grains de Sel à hauteur de 100€ (ramenés à 10€ pour les personnes en difficulté) et l’on donne trois heures de son temps dans le mois pour prêter main forte aux quatre salariés; en contrepartie, on a accès au supermarché et à la note on ne peut moins salée qu’elle délivre en caisse. Les décisions sont collectives, notamment sur le choix des produits proposés à la vente: pas de tabou mais de la discussion voire de l’éducation… Ce dispositif est éprouvé depuis des années par La Louve dans le 18e, avec un franc succès.

J’ai été approchée sur le marché Blanqui cet été par Julie, une des quatre salariés, très convaincue elle-même. La semaine suivante j’assistais à une réunion incontournable, présentée par Adrien et Sébastien les deux initiateurs infatigables du projet, et signais mon chèque d’adhésion. À partir de là j’ai donné mes trois premières heures un dimanche après-midi pour distribuer des tracts sur la brocante de la Butte-aux-Cailles, ceci afin de grossir nos effectifs, autour de 600 personnes pour l’instant.

Le 18 octobre dernier avait lieu la pré-inauguration, l’occasion de nous réunir et de rencontrer les partenaires associatifs (Jean Bouteille pour le conditionnement en vrac des liquides, Nature et Progrès acteur historique de l’agriculture bio, Les Paniers bio du Val de Loire…) mais aussi institutionnels. Nous avons eu le droit à une visite guidée du supermarché qui prend tournure avec ses armoires réfrigérées et ses équipements high-tech. Un jour prochain de novembre, nous devrions même y faire nos courses…

 

États Généraux du Dessin de Presse 2019

logoEGDPForts du succès de la première édition en 2018 à l’Unesco, les EGDP (États Généraux du Dessin de Presse/Cartooning Global Forum) se préparent à la deuxième édition du 2 octobre à la Mairie de Paris. Cette initiative originale, qui s’inscrit dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) 2030 de l’ONU, a pour dessein que les acteurs du dessin de presse élaborent des recommandations à partir de leur expérience de terrain.

0DD5egaliteSexes

Voici les trois recommandations rédigées à la suite des EGDP 2018 dans le cadre de l’ODD5 sur l’égalité entre les sexes, sachant que les ODD4 (éducation de qualité), ODD10 (inégalités réduites) et ODD16 (paix, justice et institutions efficaces) ont également été pourvues:

  • Favoriser les représentations non genrées et questionner les cultures de genre, par le dessin de presse.
  • Sensibiliser les jeunes publics sur le fait que tous, garçons et filles, sont capables de dessiner des sujets d’actualité et de presse, qu’ils y sont encouragés, et que la société en a besoin.
  • Renforcer la promotion de l’égalité de genres en favorisant des événements avec des intervenants dessinateurs mixtes lors d’événements publics.

À mon échelle de petite fourmi dessinatrice, j’y contribue avec mes interventions pédagogiques (Mairie de Paris, Cartooning for Peace, Bnf-Estienne): en me montrant professionnelle comme dessinatrice en interaction avec les enfants; en représentant de nombreuses femmes dans mes dessins au tableau, ainsi que des personnes peu ou pas genrées; en encourageant les filles à dessiner, mais surtout à s’exprimer aussi fortement que les garçons au sein du groupe…

Enfin à voir sur le site des EGDP, le reportage de l’édition 2018 par la très belle artiste Sandra Wis dont l’humanisme et le talent n’ont d’égal que la longueur des cheveux (blancs comme les miens tel est le secret…).

Du safran sur le toit du Monop’

Coup de projecteur méritoire dans le dernier journal du Conseil de Quartier de la Butte-aux-Cailles dans le 13e à Paris ( CQ2 ) sur l’École des Beaux-Arts rue de la Glacière qui passe totalement inaperçu… Ci-dessous, la dernière page que j’ai illustrée avec en prime une annonce pour l’exposition Fantasmagories dans l’auberge de la butte-aux-cailles déjà mentionnée :ALanchonIllusJournalCQ2Nov18Le journal complet est consultable ici.

Les travaux de l’îlot Bièvre

Dépêchons-nous de célébrer le printemps avec le journal du conseil de quartier de la Butte-aux-Cailles, l’été approche dangereusement ! Voici un extrait au sujet de la réhabilitation de l’Îlot Bièvre ( sur lequel donne mes fenêtres ) :Journal CQ2 printemps2018BlogD’une manière générale le journal du CQ2 est consultable ici.

Anne Hidalgo sur Numerosoft.fr

Voici la mairesse de Paris, alias Madame le maire :  Anne Hidalgo, successeure de Bertrand Delanoë, et pas « successrice », « successeresse », ou juste « successeur » comme si de rien n’était… paraît-il qu’on se crêpe volontiers le chignon sur ces sujets. Enfin vu les publics concernés, on pourrait plutôt parler de « se crêper la calvitie », c’est à dire faire des crêpes sur un crâne chauve qui aurait bien chauffé à force de réflexion savante…

Pour Anne Hidalgo en personne et en numérologie, c’est sur numerosoft.fr

annehidalgonumerosoft.fr