Belloubet « avant »

J’ai rencontré Nicole Belloubet, garde des Sceaux, quelques jours avant la saison1 du confinement : les gestes barrières se cherchaient encore ; le masque, on en parlait alors pas du tout ! C’était plutôt pas mal pour la photo avec portrait (ci-dessous). Le lendemain on apprenait que cette dame était testée au coronavirus… gloups ! Plus de peur que de mal heureusement.

Exposition « En avant toutes ! » au Ministère de la Justice – Nicole Belloubet avec la caricature d’Agnès Lanchon (France) © Jérôme Tripier-Mondancin

Cartooning for Peace présentait ce soir-là une exposition de dessins de presse, extraits de son livre « En avant toutes ! » en partenariat avec Amnesty International, aux éditions Gallimard. En prévision de mars prochain, je commence à griffonner Dupond-Moretti : les droits des femmes, #MeeToo… je suis sûre qu’il est à fond !

Nicole Belloubet avec Agnès Lanchon, place Vendôme le 5 mars 2020
Nous discutons avec Nicole Belloubet (entre autres) de sa caricature : « trop gentille »! © Jérôme Tripier-Mondancin

Vivre ensemble, Les Mureaux 2018

Voici un raccourci en dessins de « la journée du vivre ensemble » 2018 aux Mureaux.  J’avais au préalable visionné cette vidéo édifiante quant aux ambitions et fondements du PTCE, véritable plan quinquennal pour la ville lancé officiellement le 30 septembre 2017:

J’avais le programme et quelques idées préconçues :

La table ronde était le moment-clé pour lequel on m’avait sollicitée. Roland Colin, anthropologue, et Annick Gouba, consultante en développement, allaient chacun apporter leur brique à l’édifice du « Mur Haut » :

Et voici ce qui sortit sur le vif de leurs témoignages tout personnels :

Par ailleurs des parents vinrent témoigner sur scène de leurs visions éducatives :

Des enfants témoignèrent sous forme de sketchs de leur vision de l’école ici et ailleurs, dirigés par Anne-Lind Perrucon de l’association Olibrius qui tout au long de l’année accompagne les parents, surtout les femmes, à travers des saynètes écrites chaque fois sur mesure. Les enfants portaient une casquette aux couleurs du CIC, partenaire de la journée :

Abdoulaye Lom pour l’ANAVSC (l’Association Nationale des Anciens Volontaires du Service Civique), et Jean-Marc Sémoulin que vous avez pu découvrir dans la vidéo avaient au préalable chauffé la salle (dessin de droite à son idée) :

Acteurs sur le terrain tels qu’associations, enseignant… y allèrent eux aussi de leur brique :

Enfin les jeunes vinrent chacun dire leurs espoirs et parcours prometteurs :

blablaSalleBasseDefLe chocolat Milka fait une transition avec les agapes offertes par des associations locales (APVB, La Ruche, Sahraoui, Femmes Unies, Bandenyah, Cœur de Fouta, Les Sentinelles 78, AIM 78, Femmes Ecquevilly, ITA-liens). N’oublions pas les danses africaines, les nombreux stands citoyens répartis dans le vaste « Espace des Habitants » , tout plein de participants à titres divers (jusqu’au dessinateur Plantu venu témoigner pour « Cartooning for Peace »). Le tout était très vivant, peut-être même un peu trop à certains moments…

Vivement l’édition 2019 !

 

Voir aussi les dessins pour le colloque organisé par le département des Yvelines, à propos des conséquences sur les enfants des violences conjugales : beaucoup moins festif mais très intéressant !

 

Les droits des femmes se baladent (expo)

KAKEMONO_MUNICIPALITÉS

L’expo « Au bout du crayon, les droits des femmes » dont j’ai déjà parlé ici se balade pour un bon bout de temps ( 2018, 2019…) dans différentes villes de France et jusqu’en Belgique. Elle est actuellement à Marseille, et ce jusqu’au 21 avril. Toutes les infos sont disponibles sur le site du Crayon.

Sauras-tu reconnaître ma contribution sur ce kakémono ?