Phil Jarive en bd

Phil se prépare pour la prochaine représentation de Phil Jarive joue persos! au Théâtre du Gouvernail dans le 19e à Paris dimanche 16 février à 15h. Il reste de la place! Infos sur billetreduc.com.

En marge de la représentation, vous trouverez un livret avec adaptation en bd du sketch « Gégé » par mes soins, tsoin tsoin. Il a fallu pour accompagner ce texte calé au millimètre, trouver des images sans grand rapport avec la mise en scène, un enjeu cool ma poule.

Last but not least, Gérard Sibelle nous a mitonné une préface savoureuse, « Consanguinité », où il convoque le « croguignolesque » et le « branguignolesque » en Lyonnais probablement! Un grand merci à lui. Au delà de cette sauce légère et piquante, et si vous avez une heure devant vous, consacrez-la à ce dénicheur de talents infatigable:

backstagelepodcast.com/gerard-sibelle

Entre les deux Gégé passe un même courant de tendresse et d’humanité, vous verrez. La comparaison s’arrête là je crois…

 

Phil Jarive joue persos

gabarit-flyer_A6-videsPhil Jarive, c’est 20 personnes à lui tout seul! Embarquez-vous pour une heure dans son univers à la fois poétique et incisif samedi 16 novembre à 21h au théâtre du Gouvernail dans le 19° à Paris, 5 passage de Thionville.
Diabète, écologie, fantasmes, argent… seront de la balade.
Réservations sur billetReduc.com

Les sketches de Philippe Jarive

Philippe Jarive, alias Alex, nous fait des sketches, et pas seulement en famille, quand il est énervé ! Il lui arrive également de monter sur scène. Ça lui défoule le mental. Pour apprécier tout à fait, sachez que « Le côté qui gratte… le côté qui caresse », c’est le début du « Petit verre d’eau », où Alex, pardon… Philippe, joue une authentique éponge, avé l’accent marseillais.philippejarive

L’enfariné de la halle

La goule enfarinée, je suis allée voir ma mère jouer, entre autres, un extrait des Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare. Elle y tient le rôle de Madame Ford, une bourgeoise qui, avec son amie Madame Page, a décidé d’apprendre à ce gros balourd de Falstaff à « distinguer les tourterelles des poules ».