Louis Armstrong sur Numerosoft

ArmstrongLouis Armstrong chante « What à wonderful world » en 1967: allez-y écouter on ne s’en lasse pas, 11 septembre 2001 ou pas… Chanter pour un trompettiste, c’est l’occasion de souffler un peu si j’ose dire, de reposer les muscles des lèvres si durement sollicitées.

Pour les nombres, c’est par là que ça se passe: numerologie/articles-des-newsletters

numerosoft.fr

Publicités

Le conservatoire de musique

La musique pour les enfants ? Elle est source d’épanouissement, voyons ! Et puis dans nos familles respectives, il y avait des talents de musiciens… De là à envisager LE CONSERVATOIRE où ni Alex, ni moi-même n’avions mis les pieds, il y avait un gouffre que nous avons heureusement franchi grâce à un enseignant de CP, qui fit un passage éclair d’un an au sein de l’école de nos enfants… Coïncidence, donc !  concervat1 conservat2 conservat3 conservat4 conservat5 conservat6